C’est vrai que durant les périodes de promotions, le Noël et la fin d’année, les commerçants s’adonnent à une perte vraiment pénible. Le marché en ligne n’était pas vraiment mis au point, que voilà, le confinement débarque et tout n’est pas simple. 

Écouler le stock

Il est temps de se relever, puisque de toutes les manières, nous sommes tous habitués, et de rester actif tout en respectant les mesures de barrières sanitaires. En ce moment, tous les magasins doivent rester ouverts pour déjà écouler les stocks et payer leur fournisseur. C’est vrai qu’il y a une possibilité pour le marché en ligne, mais pour une ville vivante, il est tout de même important de trouver des boutiques ouvertes. Ce plaisir de faire la course reste incontournable, et cela fait partie de la vie, de notre quotidien dont on ne peut pas y changer du jour au lendemain.

Une petite balade dans les rues

Juste avant le confinement, il y avait la manifestation des gilets jaunes, ce qui a évoqué un impact grave aux commerçants de Paris. Il est possible que le quartier se vire au désert si cela continue, car beaucoup de boutiques affichent “à louer” et qui restent fermer sans preneurs. Alors qu’auparavant, trouver une place sur le marché de Paris est un grand privilège. S’il y aura un troisième confinement, plusieurs boutiques ne survivront plus.

Est-ce que les commerçants savent gérer le public ?

En réalité, oui, il est possible de ne faire entrer que 2 à 4 personnes dans une boutique. Il est possible de mettre les restrictions et de respecter toutes les mesures sanitaires afin que le Covid-19 ne se propage pas. Rester ouvert avec la peur derrière est tout de même une vraie torture, en effet, c’est risqué, mais mieux vaut avoir une foule que de rester dans la solitude chez nous.

Tout compte fait, Paris préfère vivre avec le Covid-19 que de rester inactive et déserte. En attendant, le marché du e-commerce passe tout doucement.