Vous avez plusieurs cas qui s’offrent à vous quand vous avez décidé de vous lancer dans l’immobilier. Vous pouvez acheter une maison neuve et la revendre afin d’en construire deux. Vous pouvez acheter une maison pour vous, vous pouvez acheter une maison ancienne, la rénover et la vendre. Ou faire l’achat et la déposer en location après. Qu’importe la décision à prendre, acheter une maison demande une procédure bien disciplinée.

Avant de signer le contrat d’achat

Si c’est pour une nouvelle construction et que vous pensiez vendre la maison après, il est important de choisir le quartier où vous allez construire la maison. Que cela soit un quartier accessible au transport commun, et animé parce qu’il est possible que cela soit un cadre de bureau qui est plus facile à vendre qu’une maison habitable. Mais si c’est une résidence habitable, trouvez un lieu très calme et étudiez son accès en voiture. Il faudra par contre que la maison n’ait pas si isolé que cela.

Si c’est un achat de maison neuve, il y a quelques points à vérifier. Il faut que la maison respecte la norme de construction déléguée par le ministère d’aménagement territorial de la région. Il est important de vérifier comment s’est établie la ressource énergétique de la maison, de préférence en ce moment, ce sera un système renouvelable. Vérifier la canalisation de l’eau potable dans la maison, et l’évacuation des eaux usées ou de l’eau de la pluie. Il ne faut pas oublier de bien vérifier le système sécuritaire de la maison, à commencer par sa clôture, par le portail avec caméra de sécurité, etc.

S’il s’agit par contre d’une maison d’occasion, le mieux est de travailler avec les techniciens en BTP pour établir un diagnostic de la maison. Le certificat obtenu va se servir de garantie que la maison est encore habitable pour telles années. Ils peuvent aussi effectuer un devis pour les réparations essentielles afin que l’acheteur puisse passer à la négociation du prix. D’ailleurs, cette maison ne sera pas vendue sans le certificat du diagnostiqueur et c’est le propriétaire qui doit se charger de fournir ceci. Par contre, la réalisation des travaux peut se négocier au prix de la maison.
Et enfin, avant de signer l’acte, il est important de vérifier les paperasses de la maison surtout le côté assurance, le fisc, ainsi qu’un éventuel souci d’hypothèque par exemple. Vous pouvez demander l’aide d’un courtier immobilier pour tout ceci.

Revaloriser la maison

Pour en tirer une bonne partie à la revente de la maison, il faut la valoriser. Les coûts de réparations exigés par le diagnostiqueur peuvent déjà s’y afficher, même si vous avez eu une faveur auprès du propriétaire d’origine. Lors des travaux vous pouvez déjà mettre une touche de modernité à la maison.

Vous pouvez par exemple changer les ouvertures de la maison en verre avec double face en plus. Vous pouvez vous en charger de l’isolation complète de la maison pour assurer une bonne ambiance à son intérieur. Rénover la cuisine en la laissant ouverte dans le salon et la salle à manger. Installer un puits dans le jardin, et construire un cabanon ou un abri jardin.

Vous pouvez y aménager un petit parc de jeux, une piscine, ou même un spa. Et puis meubler la maison.