Créer une entreprise n’est pas une chose facile, il faut étudier tous les  concepts. Beaucoup de questions nous intriguent, comme :  De quel produit s’agit-il ? Ou quel service va t-on offrir ? Qui sont les cibles ? Quelle structure juridique va-t-on choisir ?

Identifier le projet 

Après avoir répondu à toutes les questions citées ci-dessus, passons à l’étude du marché. Il consiste à définir la zone d’implantation si c’est une entreprise de production ou préciser son siège social si c’est une entreprise qui offre des services. 

Établissez maintenant un plan de démarrage pour diriger votre entreprise, c’est très important. Une étape à ne pas négliger. Dans cette étape vous identifiez les différentes ressources financières possibles pour mettre en marche le projet. Vous déterminer dans ce plan les recettes, le loyer si vous louez le local, les budgets pour l’entretien si vous êtes le propriétaire. 

Autrement dit, vous concevez dès le départ les dépenses pour un trimestre ou bimestre. Grâce à ce plan, vous observerez dès le début les bénéfices pour une année d’exercice mais n’oubliez pas d’envisager tous les obstacles pour établir un plan de sauvetage ou de relance en cas de faillite.

Etablir une structure juridique

Dès que vous avez établi le plan de votre business, passons maintenant à votre statut juridique pour remplir les différentes formalités pour que votre entreprise soit légale. 

Plusieurs structures juridiques s’ouvrent en vous, à vous de choisir ce qui convient à votre entreprise. Le SARL (Société anonyme à Responsabilité limitée) ou EURL s’il s’agit d’une entreprise familiale. Le SAS ou SASU idéale si votre entreprise offre des services ou fait du commerce. La SA ou Société anonyme si vous possédez d’un gros capital et 2 ou plusieurs personnes s’investit dans votre projet. Idéale pour les industries ou une grande entreprise, il est dirigé par un conseil d’administration. SNC ou société à nom collectif.