Vous êtes dans le domaine du commence et vous souhaitez sensibiliser des clients issus d’autres communes, départements voire même d’autres villes ? Vous devez agrandir votre zone de chalandise si vous voulez mieux exploiter ce marché. Si cette notion ne vous dit rien, découvrez dans ce qui suit, ce qu’il faut faire pour prétendre à une zone de chalandise plus importante.

Définition de la zone de chalandise

En tant qu’entreprise œuvrant dans la vente et le commerce, il est clair que vous disposez déjà d’une clientèle dans une zone donnée et qu’elle est habituée à acheter dans votre magasin . On parlera alors de votre zone de chalandise. Par définition, la zone de chalandise se rapporte au périmètre qui englobe l’ensemble de votre clientèle. Le périmètre en question peut se rapporter à plusieurs communes voire même à toute une région. Si vous voulez développer l’activité de votre entreprise, vous devez commencer par définir votre zone de chalandise pour ensuite l’agrandir. L’objectif ici est de faire en sorte que votre activité de vente couvre un périmètre important. Vous réussirez alors à mieux rentabiliser votre activité. Cependant, pour réussir un tel défi, vous devez adopter une stratégie commerciale et une stratégie de communication efficiente. Récoltez toutes les données qui vous permettent de définir la meilleure stratégie commerciale. Vous pouvez même solliciter l’aide d’un commercial pour mieux faire connaître votre activité. Ce commercial respectera à la lettre les conseils que vous lui dispenserez. Mais avant tout cela, réalisez une étude de marché. L’analyse du comportement de la concurrence est également de rigueur. Pour réaliser une telle analyse, faites appel à un expert en marketing et communication. Ce dernier vous fournira des données intéressantes que vous pouvez exploiter. 

Comment est répartie vos zones de chalandise ?

Ce rayon géographique qu’est la zone de chalandise permet de faire une estimation du chiffre d’affaires. Si vous démarrez à peine votre activité, vos zones de chalandise vous permettront de savoir si votre activité sera rentable ou non. Vous pourrez même dresser des courbes de valeur afin d’avoir une idée précise des bénéfices que vous pourrez réaliser. Ces courbes de valeur prennent en considération notamment l’agrandissement de votre zone géographique qui délimite l’ensemble de votre clientèle.

Les zones de chalandise peuvent être réparties en trois niveaux à savoir les zones primaires, les zones secondaires et les zones tertiaires. La zone primaire désigne la zone où vous avez réussi à mieux vous positionner grâce à vos actions marketing. Dans cette zone, vous dominez tous vos concurrents et vous y amassiez une bonne partie de votre chiffre d’affaires. Quant à la zone secondaire, vous y avez déjà des clients mais ces derniers peuvent se rendre chez vos concurrents. Vous devez alors améliorer vos actions commerciales afin de gagner un meilleur positionnement. Dans la zone tertiaire, vous n’avez pas encore réussi à vous faire une notoriété. Vous y avez des clients mais certains de vos clients y règnent. Pour basculer la situation, vous devez travailler votre communication et adopter une stratégie marketing gagnante.

Comment définir sa zone de chalandise pour ensuite l’agrandir ? 

Pour définir votre zone de chalandise, prenez en compte un certain nombre de critères notamment la situation géographique de votre magasin ou de vos points de vente, le temps d’accès, la notoriété de vos magasins ou encore l’intensité de la concurrence. Grâce à ces critères, vous ferez un choix optimisé de votre zone de chalandise.

Si vous voulez réussir à agrandir votre zone de chalandise, votre défi sera d’attirer les clients vers vous même si vos points de vente sont éloignés. Pour ce faire, vous devriez faire des offres nettement plus intéressantes que celles de vos concurrents. Une étude de marché doit être fait au préalable et c’est le résultat de cette étude qui vous permettra de définir la meilleure stratégie.